Mais qu’est-ce que c’est que ce mouvement Mobile-First ? Et bien c’est tout simplement le fait de penser mobile avant de penser ordinateur lors de la conception d’un site web. Je veux dire par-là qu’il est devenu inévitable d’avoir un site responsive, et de commencer par la version mobile avant de s’attaquer à la version desktop !

En effet, en 2016, 6 personnes sur 10 privilégient leur smartphone (ou leur tablette) à leur ordinateur pour surfer sur internet ou sur les réseaux sociaux, car les téléphones sont désormais accessibles à tous.

Pour réussir cette adaptation, il faut penser simplicité, efficacité, rapidité, et surtout ESSENTIEL car le contenu reprend le dessus sur le reste (comme la programmation).

En prenant l’exemple d’un site de e-commerce de chaussures, il faut que les premières choses que peut voir l’utilisateur soient le produit le plus vendu, le dernier modèle, le nom de la marque, le logo, et le plus important : le call-to-action (par exemple « trouvez les chaussures de vos rêves ») qui redirigera directement les utilisateurs vers tous vos produits !

Comme évoqué dans un article précédent sur le SEO, un site responsive (c’est-à-dire qui s’adapte automatiquement à l’écran de l’utilisateur) est aujourd’hui indispensable, car en plus d’améliorer l’expérience utilisateur, il vous permet d’optimiser votre référencement. Effectivement, Google a développé un algorithme « mobile friendly » (ou adapté au mobile) qui met en avant les sites internet ayant un design responsive (attention, le contenu de votre site reste tout de même aussi important que le design responsive).

Pour résumer un site sera qualifié de « mobile friendly » si :

  • Les contenus sont lisibles, adaptés, faciles et rapides à comprendre
  • Le temps de chargement est rapide
  • Les liens sont lisibles et faciles à cliquer

Au contraire, il ne sera pas adapté aux mobiles si :

  • Les technologies utilisées ne sont pas adaptées aux mobiles (comme Flash)
  • Les typographies et polices sont illisibles
  • Les espaces entre les liens ne sont pas assez grands
  • Le contenu ne s’adapte pas à l’écran

De plus, entre les applications qui n’arrêtent pas de se multiplier et les réseaux sociaux (que vous pouvez découvrir par ici), les utilisateurs passent le plus clair de leur temps sur leur smartphone. Et comme je l’avais déjà évoqué, les réseaux sociaux sont un moyen très pratique pour développer le trafic sur votre site internet. Mais attirer toujours plus de visiteurs, il faut bien évidemment qu’il s’adapte sur mobile afin qu’ils puissent continuer à le consulter de n’importe quel endroit (merci le 4G !).

Vous avez également la possibilité de faire de la publicité en display sur mobile (appelé aussi les notifications push) ! Mais attention, pour être optimale il faut qu’elle soit facile à ouvrir, à lire et à fermer sur smartphone, mais également que le contenu soit intéressant, que ce soit un article à lire, ou bien des produits à vendre.

Pour continuer avec ce dernier point, le paiement par mobile se répand progressivement et est de plus en plus apprécié par les utilisateurs. Plusieurs avantages en découlent. Par exemple le paiement est facilité et plus rapide, vous recevez immédiatement un accusé de réception et vous pouvez accéder facilement à vos reçus. Et pour finir, vos informations bancaires ne sont pas transmises directement au vendeur !

Il ne faut pas oublier d’évoquer Google AMP, ou « Accelerated Mobile Pages ». Développé de façon à améliorer et accélérer la lecture sur smartphone, ce format est un indispensable de vos sites internet. Il permet, en gros, l’affichage quasi instantané (2 secondes de chargement) de vos pages sur mobile.

Les contenus AMP se distinguent très facilement : un logo en forme d’éclair s’affiche. De plus, tous ces contenus sont répertoriés par Google au-dessus des autres résultats mobiles, sous forme de carrousel. Autrement dit : visibilité garantie !

Mais pour le moment, ce rassemblement en carrousel de contenu AMP ne se déclenche uniquement s’il y a assez de volume de recherche et si le nombre de pages AMP qui correspondent à la recherche sont suffisant.

On peut par contre se demander si un site internet mobile peut-être une alternative au Mobile-First. En effet, les sites internet existant depuis plus longtemps que ce phénomène, certaines entreprises ne peuvent pas se permettre la refonte complète de leur site.

Certains optent donc pour l’option d’avoir 2 sites internet bien distincts.

Alors pourquoi pas, tant que la charte graphique et l’identité visuelle de votre entreprise sont respectées.

Sur le long terme il faudra tout de même penser à revoir le tout pour 1 seul site adapté à tous les supports, les mobinautes étant de plus en plus nombreux, afin de garder une certaine cohérence entre votre version desktop et votre version mobile.

Pour conclure, avec le nombre grandissant d’utilisateurs de smartphone visitant les sites internet aujourd’hui, il est plus qu’important de faire passer le « mobile-first » au premier plan dans votre stratégie digitale.

Attention cependant à ne pas omettre ou bâcler pour autant la version desktop de votre site internet, qui reste toute aussi importante.

Vous avez des questions, suggestions, ou besoin d’aide pour la création d’un site responsive ?

Les chroniques de l’Ours reviennent jeudi prochain pour un nouvel article !

Passionné d’audiovisuel, Graphiste et Webmaster auto-ditacte, je créé depuis plusieurs années des supports de communication numérique et physique pour les professionnels.

CONTACTEZ-MOI
SUIVEZ-MOI