S’il est important de bien choisir son logo, son nom d’entreprise, sa charte graphique, etc… Le storytelling est aujourd’hui devenu un immanquable ! Mais attention, il faut bien bien comprendre que la fonction première de celui-ci n’est pas de faire vendre mais de fidéliser votre clientèle. Commençons par le début…

1. LE STORYTELLING, C’EST QUOI EN FAIT ?

Et bien c’est tout simplement l’art de raconter des histoires ! Littéralement parlant, on pourrait le traduire par « faire de la communication narrative », le but étant de susciter des réactions et émotions auprès du public ou des lecteurs.

Le storytelling peut se présenter sous plusieurs formes, un texte, une image, une BD, une vidéo, etc… Il suffit simplement de savoir à qui l’on s’adresse ! Beaucoup de marques l’utilisent déjà dans leur stratégie marketing, et cela depuis longtemps, car il permet de faire passer les valeurs de l’entreprise de façon plus « intime » au travers d’histoires.

On retrouve même le storytelling dans les pubs à la tv, comme vous pouvez le voir ci-dessous :

Effectivement, on y découvre une pub sous le thème de l’humour qui nous présente du mobilier de façon presque détournée. Pari réussi : on convainc par les émotions ! Il est d’abord facile de s’identifier au « personnage principal » et l’on termine tous en se disant qu’il est vraiment trop mignon d’emmener sa grand-mère danser.

2. MAIS POURQUOI L’UTILISER ?

C’est une pratique vieille comme le monde qui est facile à mettre en place (même si quelques bases sont à connaître) et qui vous permet surtout de vous différencier. On a tous déjà utilisé « il était une fois » pour raconter une histoire à un enfant par exemple. Même sans utiliser cette formule, qui se passe d’originalité, nous passons notre temps à raconter des histoires. Et lorsque l’on dort, notre cerveau continu avec les rêves ! Dans notre cas, il s’agit de faire la même chose, mais pour une entreprise.

Attention, à la différence des histoires pour enfants, vous pouvez enjoliver les choses, mais ne mentez pas : cela pourrait remettre en question l’authenticité de votre marque/entreprise.

Nous sommes aujourd’hui dans un environnement où les Millenials se sentent presque agressés par ces campagnes de publicités marketing. Ils n’y prêtent plus autant attention et ont encore moins envie d’entendre un commercial leur faire une argumentation de 3 chapitres.

Ils veulent justement retrouver cette authenticité, pouvoir se sentir proche de ce que vous proposez ou de ce que votre entreprise représente.

Il est facile d’humaniser ce que vous représentez avec le storytelling, et cela permettra de transmettre un certain message à votre cible. Jouez la carte de l’émotion et de la proximité, ça marche à tous les coups !

3. ET SURTOUT… COMMENT L’UTILISER ?

On peut baser le storytelling sur un nombre limité de modèles, ce qui le rend relativement facile à utiliser dans votre communication.

Sachez qu’il faut déjà dissocier 2 choses :

  • La technique : que vous pouvez apprendre facilement, même s’il vous faudra du temps pour maitriser les techniques avancées, en sachant que la plupart des entrepreneurs qui ont suivi une formation (même en ligne) comme Boost Your Story, ont pu démarrer immédiatement leur storytelling.
  • La créativité : au-delà de la technique, il va falloir nourrir votre storytelling. Et pour cela, il faudra exercer votre curiosité. Allez voir des films, lisez des tonnes de livres, sortez, allez voir des expos, faites de la veille dans votre secteur d’activité, et surtout, créez ! Car c’est en produisant que vous parviendrez progressivement à vous perfectionner.
Pour en revenir aux modèles, l’un des plus utilisé se nomme le problème-résolution. Je m’explique : vous commencez par planter le décor et présenter les personnages présents. Arrive ensuite, le problème sous forme d’élément perturbateur (pouvant se présenter comme un ennemi) qui va provoquer un changement inattendu chez vos personnages. Ils se retrouveront donc à combattre ce problème ou cet ennemi pour enfin mettre un terme à leurs difficultés grace à votre produit / service.

En gros, l’histoire racontera leurs péripéties, jusqu’à la résolution de leurs problèmes.

Sachez qu’il ne faut surtout pas utiliser votre service ou votre produit en tant que héros de votre histoire. Il faut que le client soit le héros, pour que l’identification soit plus facile.

Votre service ou produit sera donc la solution « magique » qui permettra de résoudre les problèmes ou de battre l’ennemi.

Pensez à susciter l’émotion de votre cible, ce qui facilitera également cette identification tant recherchée. Restez aussi cohérent avec votre positionnement, votre cible et votre identité, vous risqueriez de perdre de votre crédibilité.

Souvenez-vous aussi que le plus souvent, une image vaut mille mots car comme expliqué dans un précédent article sur « quels contenus pour impacter sur les réseaux sociaux ? » un texte aura bien moins de répercutions qu’une illustration.

Pour terminer et résumer cet article, je vous laisse regarder cette superbe vidéo publicitaire réalisé par Cartier. Woaw !

Vous avez des questions, des suggestions, ou tout simplement besoin d’aide pour vous orienter dans la création de votre storytelling ?

Passionné d’audiovisuel, Graphiste et Webmaster auto-ditacte, je créé depuis plusieurs années des supports de communication numérique et physique pour les professionnels.

CONTACTEZ-MOI
SUIVEZ-MOI