En 2018, si une présence sur les réseaux sociaux est devenue indispensable (comme vous pouvez le découvrir ici), la mise en place d’une newsletter n’est pas à négliger pour autant.

Même s’il est l’un des plus anciens moyens de communication sur internet, il permet de fidéliser votre communauté.

Pour réussir une bonne newsletter, 3 points sont fondamentaux :

  • Une gestion de vos abonnés irréprochables, ainsi qu’une composition de votre message en adéquation avec ce que vous proposez, afin d’éviter de terminer dans les spams
  • Un format qui s’adapte aux smartphones
  • Un contenu différent, plus « exclusif » que ce que vous pouvez proposer sur vos réseaux sociaux

1. LES OBJECTIFS PRINCIPAUX D’UNE NEWSLETTER

Lors de la réflexion de votre stratégie digitale, vous allez vous fixer des objectifs. Ceux de la newsletter peuvent être multiples :

  • Informer
  • Fidéliser
  • Générer du trafic
  • Déclencher un achat

Comme je le disais plus haut, le contenu de votre newsletter doit différer de celui que vous proposez sur vos réseaux sociaux (sinon quel intérêt ?). Il doit être plus exclusif, aller plus loin, afin de créer un lien particulier avec vos abonnés. Ils doivent se sentir « récompenser » de leur engagement.

Et comme il vous est possible de personnaliser une newsletter, cela en fait un moyen de communication très personnel.

Il faut donc la voir comme un complément de vos réseaux sociaux. N’hésitez surtout pas à mettre en avant votre présence sur les réseaux dans vos newsletters, et vice versa.

 

Mais quels en sont les avantages pour vous ?

Dans un premier temps, une newsletter vous permettra de vous constituer une base de données, en plus de créer ce lien particulier avec vos abonnés. Ensuite, elle vous donne la possibilité d’atteindre des internautes qui ne sont pas sur les réseaux sociaux (et oui, il y en a). En quelques chiffres, il y a en France 55 millions d’internautes, dont 30 millions inscrits sur Facebook. Il vous reste 25 millions d’internautes que vous pourrez potentiellement atteindre avec une newsletter.

2.INCITER L’INSCRIPTION À VOTRE NEWSLETTER

Cette inscription doit se faire de façon très simplifiée, pour ne pas décourager les internautes. Un formulaire, en demandant le prénom, le genre, la date d’anniversaire et l’adresse mail, suffit amplement.

Certains proposent des contreparties lors de l’inscription à la newsletter. Pour une boutique, -10% sur le prochain achat, par exemple.

Tout dépend de ce que vous proposez sur votre site internet, cela peut varier de l’e-book, à des vidéos exclusives, en passant par un contenu audio. À vous de choisir, et surtout à vous de voir si cette contrepartie est « nécessaire » pour attirer à l’inscription de votre newsletter.

3.QUEL CONTENU PROPOSER ?

Il faut tout simplement proposer du contenu pertinent, exclusif et en rapport avec ce que vous proposez.

Mais attention, il se peut que vous soyez confrontés à 2 types d’abonnés : les professionnels et les particuliers. Alors comment les satisfaire ?

Les particuliers s’inscrivent le plus souvent dans l’attente de recevoir des offres promotionnelles, alors que les professionnels sont en attente de bonnes informations liées à leur activité.

Il faut également garder en tête que votre objectif premier lors de l’envoi de votre newsletter est de ne pas tomber dans les spams ! Sachez qu’il y a des mots, dits « spamwords » à éviter pour ne pas tomber dans les spams, je vous laisse visiter ce site internet pour connaître les mots à ne pas intégrer à votre contenu.

L’autre objectif d’une newsletter est de créer l’attente de celle-ci. Mais comment faire ? En plus du contenu, la présentation est importante (faire un mixte de html et de texte brut est le meilleur combo, pour que celle-ci puisse être lue de tous). J’entends par présentation aussi bien le design de votre newsletter, que la présentation du contenu et les illustrations ajoutées. 30% d’images pour 70% de texte semble être la meilleure proportion.

En ce qui concerne la fréquence de l’envoi, c’est également à vous de juger en fonction de vos objectifs et de votre capacité de production, cela peut aussi bien être hebdomadaire que mensuel.

4.MESURER LES RETOURS DE VOTRE NEWSLETTER

Pour mettre en place votre newsletter il va d’abord vous falloir passer par un service spécialisé qui vous permettra de gérer plusieurs choses :

  • Premièrement la génération de votre formulaire d’inscription avec opt-in, qui est aujourd’hui obligatoire en France
  • Ensuite l’importation et l’exportation, ainsi que la gestion de votre base de données.
  • Aussi, la possibilité de segmenter cette base de données (professionnels/particuliers par exemple)
  • Également obligatoire, un lien permettant aux internautes de modifier leurs informations et de se désabonner
  • La génération d’un lien permettant de lire votre newsletter en ligne
  • Et enfin, le tracking de vos newsletters

Il vous faudra vérifier le taux de livraison, celui d’ouverture, de clic et le taux de conversion. Ceux-ci vous permettront de vous adapter à la demande de vos abonnés, afin de proposer des contenus peut-être plus pertinents.

Vous avez des questions, suggestions, ou besoin d’aide pour créer du contenu pour vos newsletters ?

Passionné d’audiovisuel, Graphiste et Webmaster auto-ditacte, je créé depuis plusieurs années des supports de communication numérique et physique pour les professionnels.

CONTACTEZ-MOI
SUIVEZ-MOI